skip to Main Content
La Séparation à La Source En Débat : Un été De Rencontres

La séparation à la source en débat : un été de rencontres

Cet été, plusieurs conférences ont abordé de front l’assainissement écologique en faisant une large place aux toilettes sèches, à la séparation à la source de l’urine et au recyclage des nutriments.

 

Une rencontre autour de la gestion des déchets et de l’assainissement écologique à Lyon

Le CEFREPADE a proposé cette rencontre dédiée aux territoires en développement et en crise, à l’INSA Lyon, du 30 aout au 4 septembre 2018. Un salon du low tech s’y est ajouté. Florent Brun, impliqué dans le programme OCAPI, y est intervenu sur le thème de « l’assainissement pour les nuls ». Il a également participé à la table ronde « les toilettes sèches en Europe, quels enseignements pour ici et là-bas ? » Passer de la défécation à l’air libre ou de la latrine extérieure, à la toilette familiale intégrée au domicile – Animé par Pascale Martel-Naquin (CEFREPADE).

> Pour plus d’information GEDAE 2018

Le CEFREPADE est le Centre francophone de recherche partenariale sur l’assainissement, les déchets et l’environnement.

 

Des retours d’expériences internationaux à la Dry Toilet Conference

La Dry Toilet Conference, qui a eu lieu du 20 au 24 août 2018 est une rencontre internationale animée par la Global Dry Toilet Association of Finland, créée en 2003. Elle réunit tous les trois ans les acteurs et experts de l’assainissement écologique, et aborde de concert les dimensions sanitaires, agronomiques, socio-culturelles et économiques du recyclage des nutriments. Elle réunit de multiples retours d’expériences et résultats d’analyses issus de contextes variés, urbains comme ruraux, du Japon au Népal, de la Finlande au Nigeria et des Etats-Unis à l’Afrique du Sud.

 

La séparation à la source aux rencontres nationales de l’habitat participatif à Nantes

La séparation à la source de l’urine a aussi été discutée aux rencontres nationales de l’habitat participatif, à Nantes, du 5 au 7 juillet. Un atelier « Eco-assainissement » y était organisé par Samuel Lanoë de l’association l’Epok, animé par plusieurs membres du Réseau de l’Assainissement Ecologique. Plusieurs projets ont déjà vu le jour en Europe dans l’habitat collectif. Le plus avancé en France sur du logement est le projet qu’a initié et accompagné l’Epok à Dol de Bretagne où 24 logement seront équipés en séparatif sur des bâtiments de trois niveaux, avec l’implication des entreprises Ecodoméo et Ecosec.

Back To Top